Espace Pratiquants

Progresser en Parachutisme

Retrouvez sur cette page nos tarifs pratiquants, les documents utiles et toutes les infos sur les différentes disciplines.

En savoir plus

Bienvenue dans l'espace pratiquants 👋

Bienvenue dans l’Espace Pratiquants de Parachutisme71, l’école de chute libre la plus proche de Dijon. Que vous soyez débutant ou expert vous trouverez les conseils adaptés à votre niveau. Cette page est conçue pour vous fournir toutes les informations nécessaires pour pratiquer le parachutisme en toute sécurité et avec plaisir.

Tarifs des pratiquants

Découvrez nos tarifs compétitifs pour les sauts, les formations et les autres services proposés par Parachutisme71. Que vous soyez un parachutiste occasionnel ou un pratiquant régulier, vous trouverez ici toutes les informations pour planifier vos sauts.

Carte Terrain Annuelle

La carte terrain permet de bénéficier de nos tarifs membres à 29.00 €

Tarifs des sauts

  • À l’unité sans carte terrain : 38.50 €
  • À l’unité :  31.50 €
  • À partir de 50 et plus :  30.00 €
  • Pliage de voile principale : 6.00 €

Tarifs des prestations

  • Suivi brevet A : 40.00 € (Comprenant la place avion du moniteur, vidéo, et prestation pédagogique).
  • Suivi brevet B : 40.00 € (Comprenant la place avion du moniteur, vidéo, et prestation pédagogique).
  • Forfait brevet B2 : 665.00 € (Comprenant tes places avions, tes locations de parachute, les places avion du moniteur, vidéo, et les prestations pédagogiques).

Sauts animations (Hors animateurs extérieurs)

  • Sauts coaché : 40.00 € (hors animation spéciale).
  • Journée d’animations : 50.00 € par jour (hors saut et hors location).
  • Stage sous voile : 50.00 € par jour (hors saut et hors location).

Locations

  • Prix de la location d’un parachute : 12.00 € par saut.
  • Prix de la location d’une wingsuit : 5.00 € par saut.

Tous les prix affichés sont TTC (Toutes Taxes Comprises).

Tous les documents utiles

Documents Para71 : Inscription, formulaires, licence...

Retrouvez tous les documents nécessaires pour votre inscription, la demande de licence et plus encore. Facilitez votre expérience chez Parachutisme71 en préparant à l’avance tout ce dont vous avez besoin.

Directives Techniques Fédérales et Réglementations

Accédez aux dernières directives techniques de la FFP (Fédération Française de Parachutisme) et aux documents officiels émanant de la CTP (Commission Technique et Pédagogique). Ces documents sont essentiels pour comprendre les normes et les pratiques sécuritaires en vigueur.

Logo de la Fédération Française de Parachutisme

Retrouvez tous les directives sur le site de la Fédération Française de Parachutisme via le lien ci-dessous.

Ouvrages de Référence et Progression

Explorez notre sélection d’ouvrages de référence pour approfondir vos connaissances en parachutisme. De plus, découvrez le parcours de progression typique d’un parachutiste, étape par étape, pour vous guider dans votre évolution.

Auteur : FFP
Retrouvez ici les rudiments de la formation initiale à la pratique du parachutisme et de la chute libre.

Auteur : FFP
Retrouvez l’essentiel des notions à connaitre pour pratiquer en sécurité, jusqu’au brevet B.

Auteur : Thomas Fricker
Un document rédigé par Thomas Fricker, à lire absolument avant de présenter le brevet de parachutiste autonome.

Auteur : FFP
Cet ouvrage présente une version résumée et condensée des notions à maitriser au niveau du brevet C.

Auteur : Luca Maccaferri
Après plus de 15 ans passés à promouvoir et à encadrer de l’école sous voile, et après avoir été en charge de la formation en aérodynamique des futurs brevets d’état du parachutisme, Luca Maccaferri a tenté de coucher sur papier quelques notions fondamentales. Sa longue expérience en la matière fait de lui un technicien reconnu par ses pairs. Vous trouverez ici un document intéressant, destiné à compléter une formation délivrée par un moniteur compétent.

Auteur : Yves Chaloin
Voici le document référence du parachutisme de ces dernières années. Bien que les matériels aient évolué, la majeur part des notions présentées ici (largage, météo, …) sont toujours d’actualité. « Ce qui se conçoit bien s’énonce clairement »… A n’en pas douter, Monsieur Chaloin maitrisait son sujet.

La progression d'un parachutiste

Les premiers brevets

Parachutisme71 est une école agréée par la Fédération française de parachutisme, et a donc pouvoir pour délivrer tout brevet de cette fédération.

Brevet A

Aptitude à maîtriser la chute libre à plat et à évoluer en sécurité sous voile. Sanctionne globalement l’aptitude de l’élève à se comporter en sécurité au sein d’une école de parachutisme. Pour l’obtention, il faut également totaliser un nombre minimum de quinze sauts en chute. Avec ce brevet, il est possible de faire des sauts individuels sans assistance de moniteurs, mais la pratique au sein d’une école agréée est obligatoire. C’est le brevet nécessaire pour pouvoir sauter dans un centre école de façon autonome.

Brevet B

Maitrise avancée de la chute libre. Enchaînement de figures (tonneaux, loops avant et arrière, rotations). Pour l’obtention, il faut également totaliser un nombre minimum de trente sauts en chute, et satisfaire à un examen écrit (QCM) portant sur les bases du largage, de l’aérologie et de la conduite sous voile. Le brevet B donne ensuite accès à quatre qualifications correspondant aux principales disciplines :

 

  • B1 : Précision d’atterrissage et voltige
  • B2 : Vol relatif (indispensable pour des sauts de groupe)
  • B3 : Voile contact
  • B4 : Free Fly
  • B4i : Free Fly module tête en haut plus track.
  • B5 et B5i: pilotage de voiles rapides

Le Vol Relatif

Une équipe de vol relatif est composée de quatre ou huit parachutistes et un videoman. Chaque équipe doit réaliser un enchainement de 4 à 6 figures imposées et le répéter le plus de fois possible dans un temps donné. Chaque figure réalisée donne un point à l’équipe. Les « manches » sont tirées au sort avant la compétition. Le temps imparti pour réaliser ces figures est de 35 secondes en VR4, et de 50 secondes en VR8 à partir de la sortie d’avion. Bien entendu, toutes les équipes doivent réaliser le même programme de figures à chaque manche, et l’équipe gagnante sera celle qui en a réalisé le plus après 10 manches.

Le jugement de chaque saut est effectué d’après les images que ramène le «videoman », qui emporte sur son casque une caméra numérique. Cet élément fait partie intégrante de l’équipe : la qualité du film qu’il réalise est donc primordiale. Si les juges ne peuvent pas voir correctement les figures sur la vidéo, l’équipe est pénalisée.

Le Vol Relatif est la discipline de compétition la plus pratiquée en France. Elle ne peut être pratiquée qu’après l’obtention du brevet B2, permettant la pratique de la chute libre à plusieurs. il existe deux divisions (Nationale 1 et Nationale 2), et chaque année se tiennent les championnats de France, en VR 4 et en VR 8.

Il existe également des championnats de France Indoor (en soufflerie), puisque les équipes s’entraînent également en soufflerie, notamment pendant la période hivernale. Parachutisme71 a été fondée par Pierre « Titou » Auvray, ancien membre des équipes de france de vol Relatif et 8 et multiple vainqueur de coupe du monde. Depuis 2/3 ans, notre école est fièrement représentée en compétition par les fabuleux longcats!

Le Freefly

Apparue dans les années 90, cette discipline du parachutisme regroupe toutes les positions de la chute libre. C’est une discipline qui offre des sensations particulières grâce à tous les repères en 3 dimensions qu’elle demande. Généralement les pratiquants volent dans des positions tête en bas, tête en haut, sur le dos, dans l’angle, sur le ventre etc… Depuis l’an 2000 cette discipline est reconnue par la Fédération Aéronautique Internationale et possède ses propres championnats du Monde.

En compétition une équipe est composée de 3 freeflyers. L’un est vidéoman, il a la charge de filmer  les évolutions des deux autres performers, tout en participant lui-même à la chorégraphie aérienne. Le programme libre est un saut entièrement inventé par l’équipe de freeflyers. Il dure 45 secondes et doit être rythmé, technique, fluide tout en offrant un spectacle visuel original. Il existe aussi des sauts dont le programme est imposé.

Le freefly peut aussi se pratiquer en loisirs ou en grande formation.Pour pratiquer le freefly en sécurité, le Brevet B4 est nécessaire. Il consiste à maîtriser différentes positions de chute libre tout en contrôlant ses déplacements. Depuis 3 ans, le Skyfall est sans conteste le plus important rassemblement parachutiste français en Freefly , et c’est à Chalon que ça se passe!

La Wingsuit

La wingsuit est une combinaison  de saut utilisée en parachutisme. Elle est en tissu souple et en forme d’aile. Cette dernière est utilisée dans notre sport pour augmenter la portance du parachutiste, et lui permettre de se rapprocher du vol des oiseaux. Grâce à des écopes placées sur les ailes de bras et/ou sur l’aile de jambes, ces combinaisons se gonflent d’air dès que le parachutiste se lance du haut d’une falaise ou sort de l’avion. Elles permettent ainsi de réduire leur vitesse verticale en la convertissant en vitesse horizontale. Un vol peut durer jusqu’à trois minutes, avant de se terminer par l’ouverture d’un parachute.

L’histoire de la wingsuit débute au début des années 1990, avec Patrick de Gayardon alias « Deug », qui reprend le concept de Léo Valentin et Consors… tout en évitant de répéter les erreurs du passé liées pour la plupart à des éléments rigides. Il conçoit alors une wingsuit qui se gonfle avec la pression de l’air, créant ainsi un intrados et un extrados, et permettant un vol d’une finesse comprise entre 2 et 3 (i.e.: 3 mètres parcourus pour 1m perdu verticalement). Le 31 octobre 1997 marquera l’histoire de cette discipline, avec un vol à proximité de l’aiguille du Midi, et en présence de la presse. , Equipé de sa wingsuit, « Deug »réalisera des exploits mémorables, avant de disparaitre tragiquement à Hawaï en 1998 lors d’un saut en wingsuit.  Il est unanimement reconnu comme le père de la wingsuit moderne.

Aujourd’hui, parachutisme71 est à la pointe de la pratique de la wingsuit. Nous sommes le seule centre organisateur d’une compétition en France, Le Chalon Wingsuit Challenge, ainsi que du plus gros évènement wingsuit d’europe, Le Skyfall’en Angel. Avec Vincent DescolsVincent Cotte et Ambroise Serrano, nous avons la chance d’avoir 3 des meilleurs winsuiters mondiaux.

Le Free Style

Véritable « danse du ciel » cette discipline spectaculaire mélange des compétences variées. Gymnique, acrobatique, esthétique, tonique, les adjectifs ne manquent pas pour qualifier le vol d’une équipe de freestyle. En compétition, un vidéoman évoluant dans les trois dimensions filme les figures d’un performer. La chorégraphie aérienne dure 45 secondes et doit mélanger des acrobaties avec  des figures de freefly.

Il existe un programme libre et 2 programmes imposés. Le programme libre est issu de l’imagination des membres de l’équipe qui doivent attirer l’œil des juges avec des figures difficiles et originales. Le saut doit être fluide et rythmé. La qualité des images est prise en compte.Le programme imposé d’un saut comprend 4 figures reconnues par la fédération Aéronautique Internationale. Le vidéoman et le performer doivent les réaliser en 45 secondes maximun, sans erreur technique et avec la meilleure présentation possible.

Depuis plus de 6 ans la France n’a pas cessé de gagner le titre de Champions du Monde de cette discipline. Récemment c’est à Dubaï, en 2012, que l’équipe de France de freestyle Akrostyle a remporté son deuxième sacre mondial. Cette vague de succès a débuté avec Frédéric Nenet et l’équipe « Red Coq Chalon« … L’équipe championne du monde en titre, les Solaris Freestyle, est composée de Pierre Rabuel et Loic Perrouin, tous deux formés à Parachutisme71.

Le Canopy Piloting

Le Pilotage sous Voile (Canopy Piloting) est la discipline la plus récente apparu en France en 2011. Les premiers Championnats du Monde ont eu lieu en 2006. Cette discipline parachute ouvert consiste en un posé en “sur-vitesse”, dans une phase ou la voile “plane” et avance à grande vitesse sur une trajectoire horizontale, grâce à une prise de vitesse débutée entre 300m et 700m d’altitude.

Les trois catégories de Canopy Piloting :

  • La Vitesse (Speed), ou il faut passer le plus rapidement possible entre 2 capteurs éloignée d’environ 70m et disposés sur une courbe de 70°,
  • La Distance (Distance) ou il faut aller le plus loin après avoir touché l’eau,
  • La Précision (Accuracy) ou il faut se poser dans une cible de 1m par 1m, debout, après avoir parcouru 4 zones d’environ 40m au total en touchant l’eau avec le pied. Un posé “non-debout”, ou avant ou à coté de la zone retire des points et l’eau non touchée dans chaque zone retire des points.

En France, cette discipline commence a être encadrée et nécessite un cadre spécial (saut dédié et zone dédiée à cette pratique, plan d’eau, …) et le brevet B5. Il n’y , à ce jour, qu’une dizaine d’initiateurs B5… et Parachutisme71 à la chance d’en avoir un dans son staff permanent.

Nos réseaux sociaux

Restons branchés sur Facebook

Rejoignez la communauté Parachutisme71 sur Facebook via les liens ci dessous :